Guo Meimei, nouveau scandale et nouvelle célébrité Internet

Posté par Egyles, le 5 juillet 2011 | Forums / Réseaux Sociaux, Ne pas manquer, Scandale, Société | Source : [Hexun] [Baike] [QQ]


Voici la dernière célébrité Internet en date. Guo Meimei (郭美美), une jeune fille de 20 ans, a créé le scandale ces derniers jours sur la plateforme de micro-blogs Weibo. Sous le pseudonyme « “郭美美baby », elle s’est présentée comme la « Directrice générale de la Croix Rouge Commerciale Chinoise » (红十字会商业总经理)… le tout en prenant le soin de poster des photos de son exubérante richesse : sacs à main de marque, voiture, villa…

La sauce n’a pas attendu bien longtemps pour monter, et Guo Meimei, de son pseudonyme entier « 郭美美baby », a accédé au panthéon des « 一夜爆红 », littéralement « célébrité forgée en une nuit ».

Au fil des messages postées sur son blog, accessible à cette adresse (compte Weibo requis), Guo Meimei commente et expose sa vie hédoniste et aisée de manière extensive.

« Aujourd’hui, j’ai conduit ma  nouvelle Mini en ville pour m’amuser. Je n’ai pas encore trop l’habitude de la conduire. Je suis allée me faire une manucure, mais je me sens un peu seule. Quelqu’un veut venir boire un coup avec moi ? »

Choqués par le luxe dans lequel vit la prétendue « directrice » d’une branche de la célèbre association caritative, qui plus est promue à un poste de directrice générale à à peine 20 ans, les internautes n’ont pas tardé à s’enquérir de l’identité de la jeune fille, et surtout de la véracité de ses déclarations.

Le directeur de la Croix-rouge chinoise, Guo Zhangjiang (le même patronyme que Guo Meimei) n’a pas tardé à réagir, niant en bloc avoir une quelconque relation avec la jeune fille, et nie également l’existence même d’un quelconque partenariat avec une « Croix Rouge Commerciale Chinoise ».

Le 24 juin a été déposé une plainte à l’encontre de Guo Meimei, dans l’espoir de « clarifier la situation ». Deux jours après, la principale intéressée a reconnu qu’il s’agissait d’une mauvaise blague, et présenté ses excuses publiques.

De son côté, le site Weibo a également présenté ses excuses pour ne pas avoir vérifié plus sérieusement le profil de la fautive. Guo Meimei n’a pas tardé à admettre qu’il s’agissait d’un montage destiné à se donner une image publique. De formation, la jeune fille est en réalité une actrice.

Paradoxalement, la Croix Rouge Chinoise, la vraie, a reconnu que l’affaire lui a été plutôt bénéfique, puisqu’elle lui a apporté un coup de publicité inespéré. Son micro-blog, ouvert peu après le scandale, a déjà plus de 35000 suiveurs.

Tags: , , , , ,

Trackback

Commentaires